Eh bien lui l’a fait ! Lui c’est Tony Hsieh. Le fondateur de Zappos, numéro un mondial des ventes de chaussures en ligne, basé à Las Vegas, réalise 1 milliard de $ de ventes par an.

Ce diplômé d’Harvard a une personnalité très originale. Il affirme notamment que “ce qui différencie une bonne entreprise d’une très bonne est sa capacité à donner du sens et à faire partager une vision plus ambitieuse que le simple objectif de gagner de l’argent et de faire des profits ou celui de détenir la place de numéro un sur le marché.”

« Chez Zappos, écrit-il, nous disons que nous délivrons du bonheur (titre de son dernier livre). C’est devenu notre marque de fabrique. En 1999, la promesse de la marque était d’offrir la plus large sélection de chaussures. En 2003, c’était d’offrir le meilleur service client. Depuis 2009, nous misons sur le bonheur. »

” Des collaborateurs investis dans leur travail sont plus productifs, beaucoup d’études le montrent, explique le PDG de Zappos. Un des meilleurs indicateurs prédictifs de l’engagement d’un collaborateur est le nombre d’amis qu’il a au travail. Ou si son meilleur ami est dans la boîte. Cela révèle l’importance de la culture d’entreprise et du bonheur des employés.” 

Pour Tony Hsieh, la bouffonnerie, voire les excentricités des employés doivent être encouragées au travail. Il donne lui-même des soirées pyjamas… En exprimant leur vraie personnalité, les employés seront plus créatifs car ils penseront davantage “hors du cadre”.