Le ‘parler’ positif

“Ce que la vie m’a appris, c’est qu’il est plus avantageux de se laisser attirer par le bien, le bon, le beau plutôt que de chercher à éviter le mal. Vivre pour… au lieu de lutter contre… L’énergie que je mets dans la recherche du bien est toujours supérieure et donc plus forte. Sceptique ? Je vous invite à lire les trois phrases qui suivent. Soyez attentif à votre ressenti après la lecture de chacune d’elles et mesurez votre énergie intérieure :

1- Un de mes buts dans la vie, c’est de ne pas recourir à la violence ;
2- Un de mes buts dans la vie, c’est de lutter contre la violence ;
3- Un de mes buts dans la vie, c’est d’établir des relations paisibles.

C’est fabuleux de voir la différence !

1- Dans le premier cas, le but paraît faible et peu mobilisateur : à la limite, on serait presque tenté de penser que c’est légitime de recourir parfois à la violence ;
2- Dans le deuxième cas, le mot qui domine est violence : la détermination est là, mais la focalisation se fait sur la violence ; ça risque d’exploser un jour ;
3- Dans le troisième cas, j’y suis presque… Le résultat est à portée de main !

Plus je suis clair avec ce que je veux atteindre, avec mon but, avec mes objectifs, et plus ils deviennent accessibles.”

Extrait du livre de Frédéric Haumonté, Réenchanter sa vie grâce au coaching, Arsis 2007. À commander chez l’auteur au prix de 14€ + 2,30€ de port = 16,30€ ; paiement à réception du livre : cliquer ici.